Mad Professor

Pour survivre à la dépression hivernale durant les hivers infinissables et sombres de la Finlande, on a en gros 3 options: soit on s’attaque au stock de vodka distillée maison, , soit on met en place un groupe trash, soit on se met au bricolage. A en juger par le nom de la société, Mad Professor a opté pour une combinaison des 3 options – Et c’est tant mieux, car le résultat vaut le détour : des effets très inhabituels d’une très grande qualité qui commencent sérieusement à faire parler d’eux.