Pearl

Au Japon aussi, le jazz devint populaire à la fin des années 40. Les cours de musique se démocratisaient alors. Mais malgré une forte demande en percussions, il n'y avait pratiquement pas d'instruments sur la marché. Du coup, Katsumi Yanagisawa, qui fabriquait des pieds et stands depuis 1946, commença dès 1950 à produire les premières grosses caisses et caisses claires. Il appela son entreprise "Pearl Industry, Ltd.".
En 1953 il la rebaptisa "Pearl Musical Instrument Company" et se lança dans la fabrication de sets de batterie, batteries de fanfare, Timpani, Latin Percussion, cymbales, stands et accessoires. Mitsuo, le fils aîné de Katsumi, rejoint Pearl en 1957. Il cerna très vite les opportunités qui se profilaient à l'étranger, créa un département Export et commenca à exporter les produits Pearl.
En 1961, Pearl construisit une fabrique de 4500 m² à Chiba (Japon), pour répondre à une demande folle face au succès du rock'n'roll. Ces sets n'étaient pas chers, et portaient le nom de leur revendeur, comme par ex. : Maxwin, CB-700, Crest, Revelle, Revere, Lyra, Majestic, Whitehall, Apollo, Toreador, Roxy, Coronet, et autres. Au total plus de 30 noms de marque ! Mitsuo définit une autre stratégie en 1965, pour se positionner à la pointe du marché des percussions. Les grands axes :
1. Développement de nouveaux produits, plus performants que ceux existants.
2. Installation d'une nouvelle ligne de production à Chiba.
3. Création d'une nouvelle usine à Taiwan.
4. développement du réseau de distribution à travers le monde.
En 1966, Pearl présente le " Pearl President Serie" , le premier set professionnel. En 1968, Pearl peut présenter une gamme qui va de l'instrument pour l'écolier au très haut de gamme pour le professionnel exigeant, produisant par exemple des flûtes en or et en argent. En 1972 Pearl présente des fûts en fibre de verre et bois/fibres de verre. Un an plus tard, la Pearl Musical Instrument Company of Taiwan débute. Les premiers sets produits sont les Pearl W-5.
La fabrique de Chiba se concentre sur la production pour le Japon (sets batterie, Marching Drums, Timpani et Symphonic Chimes). Pearl présente les "Transparents", qui ont un fût sans "jointure" en acryl. En 1977, le système Pearl Vari-Set fait son entrée sur le marché. L'année suivante, Pearl présente les Vari-Pitch Cannons développées par Randy May. Un an plus tard, le système de batterie électr. Pearl Syncussion E-Drum-System est né.
Que ce soit du Rock, Metal, Pop, Jazz, Country ou du R´n´B: Les batteries Pearl assurent. Du coup, il n'est pas tellement étonnant que les endorers de Pearl aient des profils aussi différents: Chad Smith (Red Hot Chili Peppers), Joey Jordison (Slipknot), Virgil Donati, Dennis Chambers (Santana u.a.), Omar Hakim, Ian Paice (Deep Purple), Daniel Adair (3 Doors Down / Nickelback), Eric Singer (KISS / Alice Cooper), Tico Torres (Bon Jovi), Steve Ferrone, Marvin "Smitty" Smith et bien d'autres...
Aujourd'hui, Pearl a plus de 600 salariés et est le plus gros fabricant de batteries du monde. L'accent est mis sur la recherche-développement et sur la qualité avancée. La production taïwanaise provient de 5 usines qui alimentent le marché mondial.