0
Notre magasin de musique Service Contact
Claviers & Pianos
Marque Hammond

Hammond

Informations sur la marque Hammond

Laurens Hammond a été l’initiateur de toute une industrie en inventant l’orgue électronique. En janvier 1934, il sollicita un brevet auprès du bureau des brevets de Washington D.C. pour son « Packing Box prototype ». A peine quelques mois plus tard, le 2 Avril 1934, le brevet lui était délivré en un temps record.
L’orgue fut entendu pour la première fois par le grand public le 15 Avril 1934 lorsque l’organiste Pietro Yon fit une démonstration devant la presse à la Cathédral St. Patrick de New York.
Un peu plus tard, Henry Ford fut le premier à passer commande pour un total de six orgues.
George Gershwin fut également très impressionné par cet instrument et en commanda un, tout comme le président américain Dwight D. Eisenhower et Count Basie qui possédait un instrument Hammond au lieu d’un piano.
Des esprits brillants tels que Leslie et John M. Hanert apportèrent les innovations qui ont forgé la personnalité unique des instruments Hammond.
Hammond est devenu le moteur de l’industrie de la musique électronique et l’a orientée en posant des normes encore en vigueur aujourd’hui. Le son Hammond a réellement marqué la musique des dernières décennies.
Les principaux instruments Hammond sont : l’Hammond A100 (1959-1965), l’Hammond B3 et l’Hammond C3 (1955-1974), l’Hammond M3 (1955-1964), l’Hammond M100 (1961-1968) et l’Hammond L100 (1961-1972).
De nombreux musiciens ont utilisé les orgues Hamound : Brian Auger (Jazz-, Fusion- and Rock organist), Tony Banks (Genesis), Hugh Banton (Van der Graaf Generator), Lou Bennett (Jazz organist), Tom Coster (Vital Information – Jazz organist), Vincent Crane (Atomic Rooster), Wild Bill Davis (Jazz organist), Joey DeFrancesco (Jazz organist), Barbara Dennerlein (Jazz organist), Keith Emerson (The Nice; Emerson, Lake & Palmer), Matthew Fisher (Procol Harum), Hanjo Gäbler (Gospel organist), Klaus Göbel (Jazz organist), Booker T. Jones (Booker T. & the M.G.´s, Studio musician at Stax Records), Billy Preston (Jazz organist, Beatles, Eric Clapton), Richard Wright (Pink Floyd), Jimmy Smith (Jazz organist) et bien d’autres.
Aujourd’hui, le nouveau propriétaire de la marque est une entreprise nippone appelée Suzuki (ne pas confondre avec le fabricant de moto). Ils fabriquent des orgues modernes qui sonnent comme les vieux orgues originaux et qui sont commercialisés sous le nom de marque Hammond Suzuki. Le son est produit grâce à la technologie numérique. Le distributeur allemand possède également un atelier à Ulm pour entretenir les modèles originaux; on y trouve dans la salle de vente d’authentiques orgues Hammond d’origine. En outre, on peut aussi y trouver des produits d’autres fabricants proposant des claviers et des modules de son reproduisant le son Hammond, comme Clavia (Nord C1, Nord Electro et Nord Stage), Korg, Roland, Oberheim et Kurzweil. Certaines de ces marques atteignent une grande authenticité en matière de son. Enfin on peut aussi trouver des logiciels capables de reproduire le son Hammond ; le logiciel le plus connu est sans conteste le Software B4 développé par la compagnie Native Instruments.