Eastman

Qian Ni a quitté la Chine pour venir étudier la musique aux USA en 1992. Il a immédiatement fondé Eastman Strings. Avec deux autres musiciens, il rachetait des instruments de sa ville natale en Chine et les revendait à ses clients en Amérique. Dans un premier temps, uniquement des violons. Qian Ni a rapidement réalisé qu’il devait changer de stratégie. Sans plus tarder, il s’est entouré d'un groupe de spécialistes en lutherie de violon très expérimentés avec lesquels il a fondé un Master Violin Workshop. Dès le début, toute l’équipe a beaucoup insisté sur le travail de qualité. Avec d’anciennes méthodes artisanales chinoises et des outils appropriés, les excellentes guitares de cette société traditionnelle sont fabriquées encore aujourd'hui en Chine- sous l’œil attentif des techniciens américains. Ces guitares sont appréciées et respectées par les musiciens du monde entier. Celui qui a joué sur une Eastman ne l’oublie pas.