Trace Elliot

Trace Elliot

 (5 articles ont été trouvés..)
Format Tableau Liste
Trier par:
Trace Elliot ELF  «  Tête ampli basseTrace Elliot ELF€ 271,- Trace Elliot 208  «  Baffle basseTrace Elliot 208€ 555,- Trace Elliot Transit-A  «  Effets pour guitare acoustiqueTrace Elliot Transit-A€ 399,- Trace Elliot 110  «  Baffle basseTrace Elliot 110€ 339,- Trace Elliot Transit-B  «  Multi-effets basse électriqueTrace Elliot Transit-B€ 399,-

Trace Elliot

Trace Elliot - Le "Green" Bass Power

Trace Elliot est une société britannique qui s´est fait un nom dans le monde de la guitare et l´ amplificateur de basse. Le nom de Trace Elliot apparaît fin des années 70 ans dans l'Essex au Royaume-Uni. Trace Elliotfabriqua des amplificateurs basse dès le début, a été en mesure de convaincre les sommités locales.

Au milieu des années 80 Trace Elliot construit des amplificateur entre autres pour banjos, guitares acoustiques et violons. Les amplis guitare acoustique Trace Elliot sont toujours parmi les meilleurs sur le marché. Surtout dans les basse, Trace Elliot est une des marques les plus populaires.

Sur la longue liste des artistes jouant sur Trace Elliot il y a entre autres:
LIST]
  • Andy Crofts
  • Chabera, Kai Fish
  • Ben Surtees
  • David Hungate
  • Larry Paxton
  • Brian Glenn
  • Doug Wimbish
  • Michael Brignardello

  • Jusqu´à ce jour, tous les ampli Trace Elliot sont fabriqués à la main. Au milieu des années 90 la marque Trace Elliot est rachetée par le fabricant de guitares Gibson. Les droits d'appellation Trace Elliot ont été vendus en 2005 à la société américaine Peavey Europe (Corby, Royaume-Uni, une filiale de Peavey Electronics de Meridian, MS, USA), 2005, un tout nouveau, encore présenté au Royaume-Uni produit des séries d'amplificateurs et de haut-parleurs.

    La nouvelle tête Trace Elliot et les enceintes sont la preuve de vastes années de savoir et d'expérience. Les amplificateurs Trace Elliot sont toujours viveéclairés en vert, ont un égaliseur 12 bandes et les enceintes sont encore équipées de HP´s Celestions et ont toujours son le très britannique, quelque chose de «sale-rock".